GASAP?

Les Groupements d’Achats Solidaires de l’Agriculture Paysanne (GASAP) sont un réseau de personnes d’un même quartier qui se réunissent pour acheter leurs légumes directement chez le producteur,sans intermédiaires. Le producteur livre les légumes pendant un temps de permanence hebdomadaire (bi-hebdomadaire dans mon cas) dont le lieu et l’heure sont convenus en accord avec le groupe. Les avantages de ce système sont nombreux, tant d’un côté que de l’autre.

Une permanence typique
Une permanence typique

Le GASAP permet au producteur de s’assurer un revenu et la vente de ses légumes grâce au contrat de solidarité qui le lie au groupe. En effet, c’est là la différence fondamentale avec d’autres types de paniers, le groupe et le producteur signent une charte qui les relient l’un à l’autre durant la saison. C’est cette promesse de solidarité qui permet à de petits maraîchers comme moi de pouvoir s’installer. Ca évite aussi le gaspillage alimentaire. En effet je sais évaluer avec précision mes besoins de l’année au début de la saison grâce à cet engagement réciproque.

En parallèle, les mangeurs sont assurés de la provenance et de la fraîcheur de leurs légumes, ainsi que de la façon dont ils ont été cultivés. Enfin, le jour de permanence hebdomadaire ou bihebdomadaire permet de créer du lien dans son quartier et de partager ses expériences culinaires, ainsi que le quotidien du producteur.

Ces GASAP (plus de 70 groupes au total sur la région bruxelloise) sont réunis en réseau que coordonne l’asbl le Réseau des GASAP. Cette association, par le biais de différents groupes de travail, met en place de nouveaux groupes, cherche de nouveaux producteurs, sensibilise lors de certains évènements et intervient en cas de difficultés dans les groupes ou chez les producteurs.